• info@mauricebilodeau.com
  • 418 831-4024
  • Licence RBQ : 8309-8855-46

4 conseils pour réussir vos rénovations

4 conseils pour réussir vos rénovations

La crainte des mauvaises surprises vous freine-t-elle dans vos projets de rénovation? C’est normal. Un projet mal préparé peut facilement entraîner de grosses dépenses imprévues. Voici quatre conseils pour vous aider à bien réussir vos rénovations.

1-Établir un budget

Bien que ce conseil paraisse aller de soi, il est important de déterminer vos besoins en fonction de votre budget AVANT d’entamer les travaux de rénovation. Une fois cette première étape réalisée, le plus difficile reste à venir, soit le respect de votre budget!

N’oubliez pas qu’en matière de rénovation, les possibilités sont pratiquement infinies et les dépenses aussi. Il faut donc demeurer discipliné et résister aux nombreux tant-qu’à-y-être qui se présenteront inévitablement à vous en cours de route. Prenez note que toutes les précautions au monde ne pourront vous mettre complètement à l’abri d’un imprévu. Pour y faire face, prévoyez dans votre budget un montant équivalent à environ 10 à 15 % de la valeur totale de vos travaux de rénovation.

Si vous envisagez de louer un appartement pendant la durée des travaux, vous devez inclure cette dépense dans vos prévisions budgétaires.

2-Avez-vous besoin d’un permis de rénovation?

Une fois les détails et les plans de votre projet bien établis, renseignez-vous auprès de votre municipalité pour savoir si le type de rénovation que vous envisagez de faire nécessite un permis. Si oui, faites-en la demande AVANT le début des travaux. Certains types de permis peuvent être obtenus rapidement alors que d’autres requièrent davantage de patience et de paperasse. Il est important de prévoir cette étape dans l’échéancier des travaux. Ne faites surtout pas l’erreur de faire votre demande de permis à la dernière minute. Vous risquez de devoir reporter la date d’ouverture de votre chantier.

3-Choisir votre entrepreneur

Selon l’ampleur de vos rénovations, vous devrez choisir le maître d’œuvre de votre projet. Il est parfois tentant de laisser votre bricoleur intérieur vous convaincre que vous avez les aptitudes pour effectuer les travaux vous-même. Cependant, votre habileté avec un marteau ne vous donnera pas automatiquement des compétences en gestion de chantier. Entre le travail, la famille et vos loisirs, avez-vous le temps de gérer la venue du charpentier, de l’électricien et du plombier au moment opportun? Pourrez-vous établir l’échéancier des travaux ainsi que la livraison des matériaux? Par ailleurs, êtes-vous familier avec les exigences du Code de construction du Québec?

Un bon entrepreneur en construction pourra vous aider dans toutes les étapes de votre projet, de la conception à la livraison.

4-Les assurances

Avant d’entreprendre vos travaux de rénovation, prévenez votre agent ou courtier en assurance de dommages. Selon l’envergure des travaux et leur durée, l’assureur pourrait devoir ajuster la prime s’il estime que le chantier peut augmenter le risque de dégât ou de bris.

Une fois les rénovations terminées, vous devez également mentionner toutes les modifications qui pourraient affecter la valeur de votre maison. Il est primordial de ne pas négliger cette étape. En cas de bris pendant les travaux, vous pourriez ne pas être indemnisé, ce qui fera inévitablement grimper le coût de vos rénovations. Bien qu’il soit impossible de prévoir l’imprévisible, ces simples précautions vous aideront à éviter plusieurs désagréments.