• info@mauricebilodeau.com
  • 418 831-4024
  • Licence RBQ : 8309-8855-46

Comment payer vos rénovations avec la valeur nette de votre maison

Comment payer vos rénovations avec la valeur nette de votre maison

Est-ce que votre compte en banque frôle la crise cardiaque dès que vous parlez de vos gros projets de rénovation? Aviez-vous pensé à la possibilité d’utiliser la valeur nette de votre maison pour financer vos ambitions?

Si vous remboursez votre prêt hypothécaire depuis plusieurs années, vous avez certainement un montant disponible à cet effet. Normalement, cet outil de financement est utilisé pour payer des dépenses importantes.

Calcul de la valeur nette de votre maison

La valeur nette de votre maison se bâtit au rythme des paiements hypothécaires que vous faites au fil des ans. Concrètement, la valeur nette de votre maison correspond à la différence entre sa valeur et le solde de votre hypothèque.

Attention, si vous utilisez l’évaluation municipale pour établir la valeur de votre maison, vous ne pouvez emprunter plus de 65 % de celle-ci. En utilisant la valeur établie par un évaluateur, vous pouvez refinancer à 80 %.

Ainsi, si votre résidence vaut 300 000 $ et que le solde de votre hypothèque est de 150 000 $, la valeur nette de votre maison est de 90 000 $ en prenant en considération le calcul suivant :

80 % de la valeur de la maison = 240 000 $

Le solde de l’hypothèque est de 150 000 $.

Donc, 240 000 $ – 150 000 $ = 90 000 $

La valeur nette de votre maison augmente lorsque son évaluation est en hausse et à mesure que le solde hypothécaire diminue.

Les avantages d’emprunter sur la valeur nette de votre maison

Les taux d’intérêt des prêts sur la valeur nette de votre maison sont généralement moins élevés que les autres types de prêts.

De plus, comme votre maison est un bien qui peut s’apprécier, la valeur nette de votre maison demeure protégée.

Utiliser cet outil pour financer vos rénovations pour permet d’augmenter la valeur de votre maison en prévision d’une vente.

Par exemple, l’ajout d’une pièce pour accueillir un nouveau membre de la famille vous permettra de demeurer dans la maison et le quartier que vous aimez. Au lieu d’envisager la vente et l’achat d’une résidence plus grande, le refinancement de votre maison pourrait s’avérer moins coûteux.

Nouvelle règle hypothécaire

Depuis le 1er janvier 2018, de nouvelles règles hypothécaires visant à restreindre l’accès à la propriété sont en vigueur. En résumé, l’acheteur doit désormais démontrer qu’il est capable d’assumer une éventuelle hausse du taux d’intérêt. Bien que ces mesures s’adressent particulièrement aux acheteurs, elles peuvent affecter votre capacité à refinancer votre maison. Dans ce cas, si elle est élevée, la valeur nette de votre maison pourrait s’avérer utile pour réaliser vos projets.

À prendre en considération

Ce type d’emprunt vous obligera à faire un autre paiement mensuel qui pourrait varier dans le temps si vous avez un prêt à taux variable. Aussi, pour obtenir le prêt, vous devrez possiblement payer des frais d’évaluation ainsi que des honoraires de notaire.

Surtout, n’oubliez jamais que le refinancement de votre maison exige de mettre cette dernière en garantie. En conséquence, un défaut de paiement pourrait entraîner la saisie de votre résidence.

À cet effet, il est important d’entreprendre des projets de rénovation (mettre ici texte sur comment réussir ses rénovations) en fonction de vos besoins et de votre budget.

L’emprunt sur la valeur nette de votre maison n’est pas le seul outil qui existe pour financer vos rénovations. Pour connaître l’option qui vous convient le mieux, n’hésitez pas à consulter votre spécialiste hypothécaire ou courtier hypothécaire.