• info@mauricebilodeau.com
  • 418 831-4024
  • Licence RBQ : 8309-8855-46

Votre maison est-elle prête à affronter l’hiver?

Votre maison est-elle prête à affronter l’hiver?

Si l’automne est souvent associé à la corvée de ramassage de feuilles, il devrait représenter également une des périodes les plus occupées dans votre calendrier d’entretien. Pour vous consoler, dites-vous qu’en préparant de la bonne façon votre maison pour l’hiver, vous augmentez vos chances de passer un printemps agréable.

Voici donc quelques actions à poser afin d’aider votre résidence à affronter la saison froide.

Diminuez les pertes de chaleur

Les fenêtres, les portes et les puits de lumière représentent des sources potentielles de perte de chaleur. Vérifiez les coupe-froid des portes et changez-les au moindre signe d’usure.

Si vous sentez un grand courant d’air passer autour de vos fenêtres, ajoutez une pellicule coupe-froid. Facile à installer à faible coût, elle permettra de réduire considérablement les infiltrations d’air et par la même occasion, votre facture de chauffage!

Faites le tour de vos plinthes électriques pour les laver en profondeur. Cette étape limitera les mauvaises odeurs lorsqu’elles se remettront en marche.

Pour ceux ayant un chauffage à air pulsé, pensez à nettoyer ou remplacer le filtre de la fournaise.

Répétez la procédure avec votre échangeur d’air.

Expédition sur le toit

N’hésitez pas à prendre une échelle pour faire une inspection visuelle sur votre toit. Enlevez les débris de surface et inspectez le drain. Vérifiez également l’état général des bardeaux et changez les carreaux endommagés. N’oubliez pas de regarder du côté des corniches.

Qui dit feuilles qui tombent dit vérification et nettoyage des gouttières. Petit conseil : attendez que les arbres aient complètement perdu leur feuillage avant de procéder.

Si vous avez une cheminée, il faut la faire ramoner au moins une fois par année par un expert certifié par l’Association professionnelle du chauffage.

Prévenir l’arrivée de locataires indésirables

À moins d’être en mesure de transformer des noisettes en argent sonnant, vous ne voulez certainement pas héberger des rongeurs. Pour diminuer les risques que des fourmis charpentières ou des rongeurs s’installent à long terme dans votre demeure, assurez-vous d’enlever les feuilles, le bois ou les débris qui peuvent traîner autour de la maison.

Laver vos meubles extérieurs avant de les rentrer vous permettra non seulement de gagner du temps au printemps prochain, mais diminuera les risques de faire entrer des insectes.

Vous n’avez aucun talent en plomberie? Évitez les mauvaises surprises en purgeant la tuyauterie de votre système d’arrosage avant les premiers épisodes de gel au sol. Prenez le temps de ranger vos boyaux de jardin à l’intérieur.

Certes, ces précautions ne sont pas une garantie contre l’usure de votre maison. Inutile de préciser à quel point l’hiver québécois peut-être très rude parfois. Cependant, ce sont de petits gestes qui diminueront les risques de devoir entreprendre de gros travaux de rénovation au printemps prochain.